Moins de calories dans les fast-foods américains

Le 15/12/2014 à 07h57 - Chaînes de fast food

La matière grasse est-elle « en voie d’extinction » dans les fast-foods américains ? La question vaut la peine d’être posée, car aux USA, la plupart des dernières recettes créées par les chaînes de restauration rapide sont beaucoup moins caloriques que les anciennes. Ce constat a été fait suite à une étude menée par une équipe de chercheurs américains. Les conclusions de l’enquête peuvent être lues dans l’édition d’octobre 2014 du magazine American Journal of Preventive Medicine. Les observateurs du secteur sont toutefois sceptiques sur un éventuel succès de ces menus allégés.
Fast food moins caloriques

Les grandes chaînes de fast-food de moins en moins accrocs au gras
Pendant 2 ans, en 2012 et en 2013, les scientifiques ont décortiqué 20 000 plats proposés dans les cartes de 66 chaînes américaines de restauration rapide figurant parmi les 100 premières enseignes du pays. Et là, bonne nouvelle pour les nutritionnistes : les plats intégrés dans leur carte en 2013 apportent 60 calories de moins que les plats disponibles en 2012, ce qui correspond à une diminution de 12 %. La baisse la plus conséquente est enregistrée dans les entrées telles que les salades, ainsi que dans les recettes destinées aux  enfants. En revanche, les plats phares et emblématiques des fast-foods (hamburgers, hot dog, pizzas …) ne font l’objet que d’une légère révision à la baisse de leur teneur en calorie.

La première raison de cette initiative
Dans une interview accordée au site Business Times, le docteur Sara N.Bleich, qui a participé aux recherches, a indiqué que les enseignes ont opté pour cette baisse des teneurs en calorie de leurs plats afin d’anticiper les effets légaux de l’Obamacare. En effet, de nouvelles législations fédérales verront le jour dans le cadre de cette initiative phare de l’administration Obama. Notamment, les chaînes de restauration devront indiquer les apports caloriques exacts de chaque plat, juste à côté de leur prix. On ignore encor quand est ce que ces nouvelles lois entreront en vigueur bien que certains professionnels soient persuadés qu’ils seront applicables avant 2015. Du coup, par ces nouvelles recettes allégées, les enseignes tentent d’atténuer le choc psychologique des consommateurs quand ils découvriront combien ce qu’ils consommaient jusque là est gras.

Une contribution des enseignes de restauration rapide à la lutte contre l’obésité
Sara N.Bleich précise que cette politique de baisse des calories des plats est une contribution intelligente des chaînes de fast-food dans la lutte contre l’obésité. Les enseignes ont pris la décision de mettre à la disposition du grand public des produits avec une teneur peu élevée en calorie puisqu’il est impossible de les empêcher de fréquenter les fast-foods. 

Une fronde du grand public contre les plats sains
On se rend compte que les clients se rendent dans les restaurants à service rapide dans le but de manger copieusement sans se prendre la tête sur la qualité nutritionnelle de ce qu’ils commandent. En clair, s’ils y vont ce n’est surtout pas pour manger sain et équilibré. C’est pour le plaisir du palais, mais également pour des contraintes budgétaires. À ce titre, Sara N.Bleich précise qu’en restauration rapide, un plat sain présente le risque de ne pas trouver preneur. Ce fut le cas des frites sans matière grasse Statisfries de Burger King qui ont fini par être retirées de la carte faute de ventes.