Le cragel, nouvelle tendance viennoiserie aux Etats Unis

Le 10/06/2014 à 12h35 - Produits du fast food

Le monde de la viennoiserie connaît une nouvelle tendance, celle des créations hybrides. Le Cragel connaît en effet un succès grandissant de l’autre côté de l’Atlantique, et semble suivre la même voie que son cousin, le Cronut.

Le Cragel, la nouvelle pâtisserie hybride new-yorkaise
Le cabinet d’analyse Andrew Freeman and Co. l’a bien vu venir : les produits hybrides constituent la révolution 2014 dans l’univers de la viennoiserie. Et voilà qu’outre-Atlantique, le Cragel fait son apparition. Concrètement, cette viennoiserie est à base de pâte feuilletée et de beurre, et comporte un trou en son milieu. Elle est complètement à mi-chemin entre le croissant et le bagel. Côté goût, ceux qui l’ont déjà expérimenté affirment que le Cragel est assez voisin de la brioche.
Pour en apprécier toute la saveur, le choix est vaste. Cette création new-yorkaise se déguste salée, et dans ce cas, le jambon, les œufs ou le fromage seront les bienvenus. Pour la version salée sucrée, le Cragel se marie à merveille avec le lard caramélisé ou le fromage à la crème de myrtille. Pour ce qui est des calories, cette pâtisserie en apporte autant que le croissant et le bagel réunis.
Ce délice, qui commence à se faire connaître, est né de l’inspiration et de l’imagination de Scott Rossillo, pâtissier de The Bagel Store, à Brooklyn. Depuis que le Cragel a commencé à être commercialisé, c’est-à-dire depuis septembre dernier, il connaît un franc succès outre-Atlantique. Grâce à la toile, sa renommée dépasse aujourd’hui les frontières des États-Unis. Sur les territoires américain et britannique, les médias se sont emparés du sujet, si bien qu’il se retrouve aussi dans The Daily Mail que dans USA Today ou The Late Show with David Letterman. Tout comme son prédécesseur, le Cronut, dans peu de temps, cette pâtisserie qui réunit toutes les caractéristiques du bagel mais emprunte au croissant sa texture particulière, comme le décrit si bien son concepteur, ne tardera pas à se forger une excellente réputation en Europe.
Cragel

Et le Cronut, qu’est-ce que c’est ?
Le terme Cronut est une contraction de "croissant" et "donut". Cette invention pâtissière a aussi vu le jour aux États-Unis, en mai 2013. C’est une œuvre de Dominique Ansel qu’il commercialise dans sa boutique de Spring Street. Cette boutique est facilement reconnaissable, car c’est probablement l’une des seules devant laquelle, dès 6 heures du matin, une longue file se crée. Et pour cause, c’est un pur délice ! Cette viennoiserie, tout comme le croissant traditionnel, est à base de pâte feuilletée. Cette pâte est ensuite fourrée à la crème pâtissière avant d’être mise dans un bain de friture. Elle est ensuite trouée et saupoudrée de sucre glace.
Au vu de l’engouement de ses nombreux clients pour le Cronut, Dominique Ansel a commencé l’année en proposant des variantes sur le marché. Désormais, les clients auront le choix entre le Cronut au rhum, au caramel ou au beurre de cacahuète. Pour protéger sa création, ce chef en a fait une marque déposée.
Cronut