Les raisons qui font que le fast food cartonne !

Le 06/05/2014 à 07h41 - Actualité du fast food

Avec un chiffre d’affaires total de 34 milliards d’euros pour la seule année 2012, la restauration rapide a réussi à détrôner les restaurants et les tavernes traditionnels. Au pays de la gastronomie et de la bonne cuisine, cette situation peut surprendre, mais nombreuses sont les raisons qui expliquent le succès actuel du fast-food. Zoom sur un secteur en pleine progression et en pleine mutation.
Fast food revolution

La rapidité : la raison essentielle du succès
Tout comme les États unis au fil de son histoire récente, la France a été conquise par la recette gagnante qui fait le succès des enseignes de fast-food, à savoir la rapidité du service. En moins de dix minutes, il est en effet possible de recevoir sa commande. Les fast-foods sont d’autant plus intéressants qu’on a le choix du lieu de consommation. Les plus pressés se contenteront de commander et d’emporter avant de déguster leur plat à la maison, au bureau ou encore dans la rue et les autres pourront toujours profiter des sièges disponibles pour déjeuner ou dîner tranquillement. Grâce à la livraison, les pizzas, hamburgers et autres sushis sont également disponibles à domicile en trente minutes environ.

Le prix : l’autre atout majeur du fast-food
Prendre son repas auprès d’une enseigne de fast-food est moins éprouvant pour le portefeuille comparé à un restaurant ou un bistrot. Ainsi, le prix moyen d’une commande est d’environ 7,5 euros contre 13,5 euros dans un bistrot ou un restaurant. La différence de coût s’explique en partie par la standardisation des produits d’une même chaîne et par conséquent, la baisse du prix de revient des ingrédients. Le choix des produits influence également le coût de production. Les clients consomment ainsi des produits de gamme inférieure, comparables aux premiers prix des supermarchés. Enfin, une gestion drastique de chaque point de vente, allant du temps de production aux ressources humaines, permet de restreindre le coût.

Une montée en gamme des produits au cours de la dernière décennie
Le coup d’éclat de José Bové en 1999 à l’ouverture du McDonald’s de Millau a eu un impact considérable sur l’industrie de la restauration rapide en France, bien que les raisons de la colère n’aient pas été la malbouffe.
Depuis cette date en effet, on a remarqué une montée en gamme, et surtout une adaptation des produits proposés par les différentes chaînes de fast-food. Les fromages et les viandes locaux sont à l’honneur et la fraîcheur est un critère proposé par les nouveaux arrivants, comme 231 East Street ou encore Pivano.

Le fast-food : un secteur qui se diversifie
La restauration rapide ne se cantonne plus aux hamburgers, aux frites et aux pizzas. Le secteur a connu une phase de diversification qui a permis l’augmentation des clients potentiels. Certaines chaînes se spécialisent dans les pâtes (Mezzo di Pasta, Francesca…), les sushis (Eat Sushi, Sushi Shop…) ou encore les kebabs (Nabab Kebab), mais il faut savoir qu’avec 2000 restaurants implantés en France, Mc Donald's reste l’acteur le plus important du secteur.