Mc Donald's n'ouvrira pas rue Montorgueil

Le 16/12/2013 à 12h12 - Actualité du fast food

C'est une grande victoire pour les quelques 200 habitants du quartier Montorgueil qui se battent depuis des mois pour faire interdir l'implantation d'un Mc DOnald's en haut de la rue, à l'angle entre la rue des petits carreaux, et la rue Réaumur. Une victoire saluée par le Maire du 2nd arrondissement de Paris : "Jacques Boutault, maire du 2e, avec les élus écologistes, se réjouissent que la mairie de Paris confirme l'avis défavorable qu'il avait rendu concernant l'implantation d'un McDonald's sur le Marché Montorgueil"
Le projet imaginé par la chaîne de fast food américaine était conséquent : un restaurant sur 3 niveaux, une ouverture 24/24, de 7h30 à 23h. Une initiative qui aurait probablement ravit les plus jeunes habitants du quartier, mais qui aurait selon le représentatnt du collectif anti Mc Donald's de la rue aurait tué les commerces de proximité. 
Mc Donald's rue Montorgueil

Les antis Mc Donald's ont également pointé du doigt la malbouffe, et les produits de maigre qualité nutritionnelle dispensés par l'enseigne juste à côté de nombreuses écoles. "Il me paraît essentiel de maintenir une qualité de vie, le commerce de proximité, en limitant la prolifération des grandes chaînes commerciales. Lutter contre la malbouffe a toujours été le combat des écologistes surtout dans un périmètre comportant plusieurs établissements scolaires" précise le maire du 2ème. 
La chaîne de fast food, a tenté de se défendre : "Nous avons répondu à toutes les exigences de la mairie d'arrondissement notamment sur les aspects techniques pour respecter l'architecture du lieu. Nous avons également invité des opposants pour discuter du projet. Et concernant la malbouffe, c'est une idée reçue. Nous proposons des menus équilibrés, il y a des salades, des fruits à croquer", avant d'ajouter dans un communiqué " Nous examinons les arguments juridiques invoqués par la mairie pour déterminer leur pertinence".
Une affaire qui devrait encore faire parler d'elle dans les semaines à venir...