Un robot pour élaborer des centaines de burgers

Le 26/01/2015 à 08h16 - Actualité du fast food

Les employés de restaurants à service rapide spécialisés dans les burgers doivent-ils s’inquiéter ? L’enseigne Momentum Machines a officiellement lancé cette année un robot, qui, si l’on en croit leur slogan, forme la nouvelle génération de fast-food. La raison en est que la technologie qu’elle a créée permet de faire accéder la grande masse des consommateurs à des burgers de qualité. Concrètement, l’enseigne a commencé à commercialiser un appareil capable de réaliser des burgers à grande échelle, selon les recettes créées par l’utilisateur. Un gain de productivité qui permet de se focaliser sur la qualité des recettes.
Robot fabrication hamburger

Des burgers sophistiqués, mais des prix raisonnables
L’appareil mis au point par Momentum Machines se base sur une technologie unique en son genre : elle permet de concocter des hamburgers gourmets, bien que proposés à des tarifs de fast-food. En l’installant, les propriétaires de restaurant peuvent oublier les chaînes traditionnelles de confection de burgers dans lesquels les employés font la majeure partie des tâches. Ainsi, l’appareil assure la découpe des ingrédients tels que les tomates et les dispose immédiatement après sur les tranches de pains, ce qui garantit une garniture fraîche. Il peut se charger de compositions spécifiques et complexes associant plusieurs types de viandes (par exemple : une tranche de bœuf et deux tranches de filets de poulet). La qualité de la cuisson de la viande bénéficie également d’une technique exclusive à Momentum grâce à laquelle le steak est grillé comme il faut tout en continuant d’être tendre et juteux. Ce point est important, car une viande trop sèche dans un burger n’est pas très agréable en bouche. Ceci pour dire que ce robot garantit des compositions bien consistantes, saines et surtout, il est capable de concocter 360 burgers par heure. En clair, l’établissement qui mise dessus réalise des gains de temps importants ainsi que des économies sur le coût de la main-d’œuvre. Il pourra alors investir dans des ingrédients de qualité pour améliorer ses recettes.

Une machine rentable
On l’a déjà constaté par les promesses du robot. Mais il faut en plus ajouter que le retour sur investissement se fait en moins d’un an. Sans compter que la machine peut-être installée dans un grand nombre d’endroits, y compris les food-truck et les épiceries de quartier. En effet, elle ne nécessite pas une salle spacieuse étant donné ses dimensions assez raisonnables. Si des doutes persistent sur la fiabilité du système, il importe de retenir qu’il a été imaginé et mis au point par une équipe d’experts, dont des ingénieurs, sortant des plus grandes universités des USA, notamment Stanford. Ils sont également passés dans de grandes entreprises et institutions américaines pour ne citer que l’une des plus prestigieuses à savoir la NASA. Enfin, l’équipe a eu recours aux conseils de professionnels de la restauration. Malgré tous les avantages de l’équipement, le fondateur de la boîte, Alexandros Vardakostas, tient à préciser que cette invention n’a pas pour but de remplacer les employés des fast-foods. Une complémentarité doit régner entre les missions de l’équipe en cuisine et les tâches du robot. Notamment, le contrôle de la qualité incombe totalement aux cuisiniers.