Elle sert un burger au cannabis à ses clients...

Le 18/12/2013 à 15h53 - Actualité du fast food

Amy Seiber est une employée sans histoire de la chaîne américaine Wendy's. Sans histoire, mais celle-ci a tout de même pris la fâcheuse habitude de consommer du cannabis, et de le faire sur son lieu de travail. Résultat, l'employé a remplacé un cornichon dans une recette de burger par son joint, qu'elle avait malencontreusement déposé à côté du bocal à cornichon. Une erreur qui lui a coûté cher, puisqu'elle a été renvoyée sur le champs par la direction de Wendy's... 
Selon la police, la jeune femme a été confondue suite à un appel d'une cliente habituelle de la chaîne de fast food. Celle-ci a appelé le 911 (numéro d'urgence américain) après avoir eu la surprise de tomber nez à nez avec le reste d'un joint dans son burger. Inutile de vous préciser que le "stick" de cannabis ne fait ni parti de la recette, ni de la charte de qualité que c'est engagé à Suivre le chaîne de fast food Wendy's...
Burger cannabis Wendy's
Crédit photo : Fat and Furious
  
Mise devant le fait accompli, la jeune Amy a avoué tout de suite sa faute, déclarant qu'elle était accroc au cannabis depuis plusieurs années, et qu'il lui arrivait fréquemment de consommer de la Marijuana sur son lieu de travail. Une manquement grave aux conditions d'hygiènes de la marque, qui pour l'occasion n'a pas hésite à se séparer de son employé. Amy a été arrêté par la police (le cannabis n'étant pas légalisé dans l'état de Georgie), et le joint mis sous scellé pour servir de pièce à conviction... 
La cliente quand à elle a subit une hospitalisation, pour des symptômes très proches de ceux de l'intoxication alimentaire. L'enseigne Wendy's a bien entendu proposé immédiatement à la cliente de payer pour ses soins de santé, et lui a proposé une chèque cadeau de 50 dollars à dépenser dans la chaîne : « Il ne fait aucun doute que l'employée n'a pas respecté les conditions de fabrication de notre société. Nous sommes vraiment désolé et nous travaillons à une solution convenable. ». Reste à savoir si la cliente qui a subit l'intoxication va donner suite ou non à cette affaire. Et connaissant le penchant des américains pour les procès, il y a fort à parier que la cliente ne s'arrête pas la, et qu'elle poursuive la société pour obtenir des dommages et intérêts importants...   

Articles recommandés

  1. Des frites à la place du bun des burgers Des frites à la place du bun des burgers
  2. L'ouverture de Burger King Paris finalement avancée à ce Lundi L'ouverture de Burger King Paris finalement avancée à ce Lundi
  3. Bilan 2012-2013 du marché du fast food en France Bilan 2012-2013 du marché du fast food en France
  4. Satisfries, les frites light par Burger King Satisfries, les frites light par Burger King